Menu

Droit de la nationalité française et de la naturalisation

Il existe plusieurs façons d'acquérir la nationalité française :

- l'acquisition automatique (dans ce cas, l’intéressé naît français, sans faire aucune démarche, même s'il ne le sait pas) ;

- l'acquisition par déclaration (sous certaines conditions pour les étrangers mariés à un français, ayant été confiés à un français depuis leur enfance, bénéficiant de la possession d'état...) ;

- l'acquisition par naturalisation (qui est une mesure de faveur accordée sous certaines conditions par le Ministre de l'Intérieur aux étrangers qui la réclame).

 

Il est également possible de bénéficer de la nationalité française après l'avoir perdu : c'est la réintégration.

La preuve de la nationalité française se fait par le certificat de nationalité française.

Pour en savoir plus, je vous invite à cliquer sur les liens hypertextes correspondants.

 

Mes honoraires en la matière sont les suivants :

  • Consultation sommaire en matière de naturalisation (appréciation de la recevabilité et de la qualité d’un dossier de demande de naturalisation ou des chances de succès d’un recours) : 45 € TTC ;
  • Consultation personnalisée ou premier rendez-vous : 95 € TTC ;
  • Recours hiérarchique ou gracieux à l’encontre d’une décision d’irrecevabilité, d’ajournement ou de rejet d’une demande de naturalisation : 495 € TTC ;
  • Recours contentieux (devant le Tribunal administratif de Nantes) à l’encontre d’une décision d’irrecevabilité, d’ajournement ou de rejet d’une demande de naturalisation : entre 995 € et 1.500 € TTC ;
  • Contestation d’un refus de visa devant la Commission de recours contre les décisions de refus de visa d'entrée en France : 495 € TTC ;
  • Contestation d’un « refus guichet » ou refus de titre de séjour et / ou d’une obligation de quitter le territoire français devant le Tribunal administratif : entre 995 € et 1.500 TTC ;
  • Demande de nationalité française devant le tribunal de grande instance (contestation d’un refus de délivrance de certificat de nationalité française) : entre 1.500 et 4.000 € TTC ;

 

  • Défense en cas d’assignation devant le Tribunal de Grande Instance par le Procureur de la République en contestation de nationalité française : entre1.500 et 4.000 € TTC ;

 

En toute hypothèse, il conviendra de vérifier l’existence d’une éventuelle assurance protection juridique qui pourrait prendre charge tout ou partie de vos honoraires d’avocat.

 

Enfin, je me réserve la possibilité d’accepter ou non d’intervenir au titre de l’aide juridictionnelle.

 

 

Derniers articles
L'opposition à mariageL'opposition à mariage
En principe, chaque couple qui souhaite se marier peut le faire librement. Toutefois, certains...

Ce site a été réalisé par SiteAvocat : création site internet avocat - Mentions légales

Accès administrateur